Projet de revégétalisation des berges de la rivière Richelieu - Programme d’aide gratuit aux riverains


Les propriétaires qui habitent aux abords de la rivière Richelieu peuvent maintenant participer gratuitement au projet de revégétalisation des berges de la rivière Richelieu mis sur pied par l’organisme COVABAR !

La rivière Richelieu est la principale source d’eau potable de milliers de citoyens qui habitent la région. La préservation de sa qualité est donc primordiale. Cette rivière est aussi l’habitat de plusieurs espèces de poisson en péril, c’est-à-dire des espèces dont le nombre d’individus est en déclin et, donc, portées à disparaître sans action de notre part. Par exemple, cinq espèces de poissons en péril habitent la rivière Richelieu : le chevalier cuivré, le chevalier de rivière, le fouille-roche gris, le dard de sable et le méné d’herbe. Pour survivre, ces espèces utilisent les herbiers aquatiques présents le long des rives de la rivière Richelieu comme corridors pour se déplacer ainsi que comme zones de reproduction et d’alimentation.

La qualité des herbiers aquatiques dépend énormément de la qualité de la bande riveraine. Or, de nombreuses activités humaines dégradent ces mêmes bandes riveraines. Par exemple, la construction de structures artificielles (ex. : enrochements, murs de soutènement) et l’aménagement de surfaces gazonnées sur la bande riveraine empêchent une pénétration et une rétention efficace des eaux de ruissellement. Ces eaux transportent vers la rivière sédiments, engrais et pesticides issus des terres voisines. Ces apports compromettent la survie des poissons en péril et diminuent la qualité de l’eau.

En 2015, le COVABAR a réalisé une caractérisation de la bande riveraine de la rivière Richelieu afin d’évaluer sa qualité biologique et cibler les secteurs où il serait intéressant de recréer ou bonifier des zones tampons. Ces zones tampons seront constituées des végétaux indigènes sur les propriétés riveraines de la rivière Richelieu. Selon notre étude, votre municipalité fait partie d’une zone où il serait pertinent d’intervenir afin d’y bonifier les aménagements riverains avec une bande végétale naturelle qui sera davantage bénéfique pour la protection des espèces en péril et la qualité de l’eau de la rivière Richelieu. Ceci s’effectuera sans compromettre votre accès et votre vue sur le cours d’eau.

À cette fin, le COVABAR vous propose de participer volontairement à son projet de création de zones tampons dans la rivière Richelieu. Dans une première étape, les propriétaires riverains qui adhèreront à ce projet bénéficieront d’une caractérisation personnalisée et gratuite de leur terrain, laquelle devrait débuter à la fin aout 2018. Vous recevrez par la suite un cahier personnalisé avec des recommandations à suivre pour réaliser l’aménagement naturel qui bonifiera la qualité de votre bande riveraine.

Dans une deuxième étape, le COVABAR distribuera gratuitement aux propriétaires riverains intéressés des arbres et arbustes indigènes à utiliser pour réaliser une partie de
l’aménagement proposé pour sa bande riveraine. La distribution aurait lieu à l’automne 2018.

Si la participation à ce projet vous intéresse ou si vous voulez avoir plus d’informations concernant les implications de ce projet, nous vous invitons à contacter M. Vincent Coutu, Biologiste – Responsable de la sensibilisation et de l’éducation et membre du Comité de Concertation et Valorisation du bassin de la rivière Richelieu (COVABAR) au 450 446-8030 ou à l’adresse courriel suivante : vincent.coutu@covabar.qc.ca

Faites vite, car le nombre de places est limité !